0615257245

©2018 by Laisse ton empreinte. Proudly created with Wix.com

Laisse ton empreinte

Laisser notre empreinte et changer le monde

LAisse ton empreinte.png
 
Rechercher
  • Aude

Allez les femmes !

Mis à jour : mars 8


Vous le savez, la vocation de la Femme, la féminité et tout ce qui s'y rapporte m'intéressent particulièrement - pour ne pas dire me passionnent. En ce jour où les Femmes sont à l'honneur... Je vous remets le lien de l'article que j'avais publié l'an dernier : Le pouvoir de la Femme. Et pour cette année, voilà un petit best-of de citations et de lectures au sujet de notre vocation, de notre mission de Femme. En avant, Mesdemoiselles, Mesdames, beaucoup de choses dépendent de nous !




Audrey Hepburn

« La beauté d’une femme n’est pas dans son maquillage, mais dans la vraie beauté de son âme. C’est la tendresse qu’elle donne, l’amour, la passion qu’elle exprime. »


« La beauté d’une femme n’est pas dans les vêtements qu’elle porte, son visage ou sa façon d’arranger ses cheveux. La beauté d’une femme se voit dans ses yeux, car c’est la porte ouverte sur son cœur, la source de son amour. »


« Pensez-y : si un jour vous avez besoin d’une main secourable, vous en trouverez une au bout de chacun de vos bras. En vieillissant, vous vous rendrez compte que vous avez deux mains, l’une pour vous aider vous-même, l’autre pour aider ceux qui en ont besoin. »


« Les gens, plus encore que les objets, ont besoin d’être réparés, bichonnés, ravivés, réclamés et sauvés : ne rejetez jamais personne. »


« Pour avoir un beau maintien, marchez en sachant que vous n’êtes jamais seule, car ceux qui vous aiment et vous ont aimé vous accompagnent. »


« Pour avoir de beaux cheveux, laissez un enfant y passer sa main chaque jour. »


« Pour avoir de beaux yeux, regardez ce que les gens ont de beau en eux. »


« Pour avoir des lèvres attirantes, prononcez des paroles de bonté. »




Jo Croissant

« C’est la femme qui doit changer la première et se laisser transformer par Dieu pour ensuite transformer le monde. »


Saint Pie XII

« Rappelez-vous que vous illuminerez dans la mesure où vous porterez en vois la Lumière, que vous communiquerez la ferveur dans la mesure où vous serez ferventes et que vous pourrez purifier tout votre entourage dans la mesure où vous serez chastes et pures. »


Saint Paul

« Toutefois, ni la femme n'est sans l'homme, ni l'homme sans la femme, dans le Seigneur. Car, si la femme a été tirée de l'homme, l'homme aussi naît de la femme, et tout vient de Dieu. »


Saint Paul VI

Dans sa Lettre aux Femmes - 1965 que vous pouvez lire ici.

« L’Eglise est fière, vous le savez, d’avoir magnifié et libéré la femme, d’avoir fait resplendir au cours des siècles, dans la diversité des caractères, son égalité foncière avec l’homme.


Mais l’heure vient, l’heure est venue, où la vocation de la femme s’accomplit en plénitude, l’heure où la femme acquiert dans la cité une influence, un rayonnement, un pouvoir jamais atteints jusqu’ici.


C’est pourquoi, en ce moment où l’humanité connaît une si profonde mutation, les femmes imprégnées de l’esprit de l’Evangile peuvent tant pour aider l’humanité à ne pas déchoir. »



Saint Jean-Paul II

« La mission particulière qui revient à la femme, à notre époque tentée par le matérialisme et par la sécularisation : être dans la société actuelle témoin des valeurs essentielles qui ne peuvent se percevoir qu'avec les yeux du cœur. A vous, les femmes, il revient d'être les Sentinelles de l'Invisible ! »


Lettres aux Femmes - 1995, que vous pouvez lire ici.

« Merci à toi, femme au travail (…) ; merci à toi, femme-épouse (…) ; merci à toi, femme-mère (…) merci à toi, femme, pour le seul fait d’être femme ! (…) »


« Je voudrais maintenant m'adresser directement à chacune des femmes pour réfléchir avec elles sur les problèmes et les perspectives de la condition féminine en notre temps, m'arrêtant en particulier sur le thème essentiel de la dignité et des droits des femmes, vus à la lumière de la Parole de Dieu. »


« Le point de départ de ce dialogue ne peut être qu'un merci. L'Église — écrivais-je dans la lettre apostolique Mulieris dignitatem — « désire remercier la Très Sainte Trinité pour le "mystère de la femme" et pour toute femme, pour ce qui constitue la dimension éternelle de sa dignité féminine, pour les "merveilles" de Dieu qui, dans l'histoire des générations humaines, se sont accomplies en elle et par elle ». »


« La femme voit chaque personne et chaque situation indépendamment des différents systèmes idéologiques ou politiques. Elle le voit avec sa grandeur et ses limites, et elle cherche à venir à sa rencontre et à lui être une aide »


« La femme contribuera à manifester les contradictions d'une société organisée sur les seuls critères de l'efficacité et de la productivité, et elle obligera à redéfinir les systèmes, au bénéfice des processus d'humanisation qui caractérisent la «civilisation de l'amour». »




Saint Josemaria Escriva de Balaguer

« La femme est appelée à donner à la famille, à la société, à l’Eglise, ce qui lui est propre et qu’elle est seule à pouvoir donner : sa tendresse délicate, sa générosité infatigable, son amour du concret, sa finesse d’esprit, sa faculté d’intuition, sa piété profonde et simple, sa ténacité.


La féminité n’est authentique que si la femme ne sait découvrir la beauté de cet apport irremplaçable et l’incorporer à sa propre vie. »




Sa Sainteté le Pape François

« Contribuer dans la société avec sa sensibilité et son intuition à l’autre, aux faibles et aux personnes vulnérables. »


8 mars 2018 - « Je remercie toutes les femmes, qui chaque jour, cherchent à bâtir une société plus humaine et plus accueillante. ».


8 mars 2019 - «La femme est celle qui rend le monde beau, qui le garde et le maintient en vie. Elle y porte la grâce qui fait toute chose nouvelle, l’étreinte qui inclut, le courage de se donner. ».


Gaudete et Exsultate - mars 2018

« Je voudrais souligner que le ‘génie féminin’ se manifeste également dans des styles féminins de sainteté, indispensables pour refléter la sainteté de Dieu en ce monde. »


« Même à des époques où les femmes ont été plus marginalisées, l’Esprit Saint a précisément suscité des saintes, dont le rayonnement a provoqué de nouveaux dynamismes spirituels et d’importantes réformes dans l’Eglise. »




Costanza Miriano

« Si la femme comprend vraiment quelle possibilité de grandeur il y a en elle quand elle la met au service de l’autre, si les deux s’unissent véritablement, ils deviennent alliés de Dieu pour donner la vie, ils deviennent même semblables à Lui. »



Lucienne Sallé

« On est dans un monde où la parité absolue est basée sur le faire mais pas sur l’être. Il faut que la femme soit égale à l’homme donc on nie la différence au niveau de l’être. On considère l’homme et la femme pour ce qu’ils font et non pour ce qu’ils sont. La femme a une fonction d’ouverture de l’un vers l’autre.


La relation homme-femme est beaucoup plus que complémentaire, elle est réciprocité. La femme fait accéder l’homme à un niveau d’humanité auquel il n’accéderait pas tout seul. L’homme va apprendre sa paternité de la maternité de la femme. L’homme est confié à la femme. »


« Une forme de maternité affective, culturelle et spirituelle, d'une valeur vraiment inestimable pour les effets qu'elle a sur le développement de la personne et sur l'avenir de la société. ».



Gertrud von Le Fort

« Le féminisme a pris une mauvaise route : celle de l'affirmation de soi. Nous sommes entrées nous aussi dans la logique de la domination. L'identité et le génie de la femme c'est d'accueillir. Le féminisme l'a nié.


Par sa soumission la femme construit l'homme en le plaçant au-dessus d'elle, elle lui donne l'autorité. Elle a confiance en elle puisqu'elle sait qui elle est, et elle n'a pas peur de se perdre en laissant gagner l'autre.


Partout où il y a don de soi, on voit rayonner le mystère de la femme éternelle. Mais quand la femme se cherche pour elle-même alors elle perd son rayonnement en voulant mettre en avant sa propre image, elle détruit sa figure éternelle. C'est seulement de ce point de vue, la recherche de soi, qu'on peut comprendre la chute de la femme, celle d'Eve « vous serez comme des dieux » qui est le contraire du Fiat de la Vierge Marie. »



Lecture (dans l'ordre de l'article) :


Articles du blog se rapportant à ce sujet :


Pour aller plus loin en plus des lectures citées plus-haut :


Le magazine numérique Zélie, gratuit, écrit par des femmes & pour des femmes.

 
 

Contact

Yellow Flowers and Laptop