Laisse ton empreinte

Laisser notre empreinte et prendre soin de notre âme

LAisse ton empreinte.png
 
Rechercher
  • Aude

Il est grand temps de libérer le féminin...

Mis à jour : juil. 17



Il est grand temps...

Il est grand temps de réaliser que les femmes ont plus que jamais besoin de reprendre le pouvoir, c’est-dire le contrôle sur leur propre corps, sur leur propre féminité, sur leur sexualité. Il est grand temps de mettre fin aux tabous et aux fausses bonnes idées... Non, la femme n'est pas un robot, non, son corps n'est pas une machine bien rodée.


Il est grand temps de cesser de parler de J14 pour l'ovulation et de 28 jours pour la durée du cycle féminin. Il est grand temps d'arrêter de prendre ce qui sont des moyennes pour la norme pour chaque femme, toujours et tout le temps. Il est grand temps d'arrêter de croire que l'observation du cycle correspond à la méthode Ogino, à la méthode du calendrier, au décompte des jours ou au prédiction des applis mobiles...



Il est grand temps pour les femmes de connaître leur corps et leur fonctionnement. Se connaître. Pour mieux s'aimer. Pour mieux aimer. Il est grand temps pour les femmes d'accéder à une réelle liberté et libération. Il est grand temps de reconnaître que l'observation du cycle féminin est très précise, scientifique et fiable. A condition bien sûr d'être bien formé et rigoureux.



Alors, connaître sa fertilité ? Pourquoi ? Comment ?

Reprendre le pouvoir sur son cycle, peut avoir trois objectifs principaux bien distincts : éviter ou différer une grossesse, concevoir et connaître son corps, sa fertilité et sa santé.


Par cette connaissance, la femme devient une experte de sa fertilité et acquiert une certaine autonomie qui la rend libre vis-à-vis du soignant. Libre ne signifie pas que la femme quitte alors la relation de soin. Plus exactement, la femme va devenir un véritable partenaire dans son suivi de santé global et gynécologique et pourra même anticiper une prise en charge par l’observation attentive de son cycle.



Connaître sa fertilité nécessite une véritable formation auprès de personnes accréditées. Le paradoxe est que ni les sages-femmes (ni les médecins d’ailleurs) ne semblent bien formés à cela. Le personnel médical et paramédical semblent avoir pas ou peu appris les biomarqueurs de la fertilité et envisagent le cycle de la femme au travers de certains éléments seulement.


Observer sa fertilité nécessite une grande rigueur de la femme. Il faut être accompagnée dans l’observation au quotidien des biomarqueurs de la fertilité. La tenue d’un tableau que la femme va remplir jour après jour va lui permettre de se situer dans son cycle. La femme sera accompagnée dans l’analyse des premiers tableaux par la personne qui l’a formée jusqu’à ce qu’elle soit autonome.



Aujourd’hui en France, ce sont des associations qui enseignent les différentes méthodes d’observation du cycle car les professionnels de santé n’y sont généralement pas ou peu formés. Pourtant, de plus en plus de femmes se tournent vers ces méthodes, vers du naturel, du « sans hormones ».


Quelles sont ces méthodes ? Qu’existe-t-il aujourd’hui ?


Qu'est-ce que ces méthodes d'observation du cycle ?

Ce sont des méthodes scientifiques et fiables pour – selon le cas:

  • mieux connaître et comprendre son cycle et sa fertilité naturelle ;

  • diagnostiquer et traiter les causes des pathologies gynécologiques et de l'infertilité;

  • éviter une grossesse ou la favoriser.


Quelques idées-clés ?

Pour la même femme, chaque cycle est particulier. On ne peut pas prévoir la date d’ovulation : la même femme, d'un cycle à l'autre, n'ovule pas forcément le même jour ! L'ovulation le 14ème jour est un mythe dans la plupart des cas, de même que le cycle de 28 jours !


Les méthodes d'observation du cycle ne sont pas à confondre avec...

  • La prédiction du jour d'ovulation: non fiable.

  • La température seule: ne suffit pas!

  • La méthode Ogino, ou méthode du calendrier (décompte des jours): non fiable.

  • L'ovulation «obligatoirement à J14»: non fiable, car chaque cycle est particulier. 

  • Les applications pour smartphones: non fiables (en général).



Quelles sont les différentes étapes ?

  • Choix d’une méthode. Formation initiale personnalisée auprès d’une instructrice certifiée pour cette MOC;

  • Auto-observation quotidienne des biomarqueurs de fertilité féminine;

  • Notation quotidienne des observations dans un tableau dédié;

  • Analyse des observations pour se situer dans le cycle («Est-ce que le jour qui vient de se terminer était un jour de fertilité, ou non?») + communication au sein du couple;

  • Suivi régulier avec l'instructrice (réponses aux questions, lecture du tableau d'observations…)


Il est grand temps pour les femmes de connaître leur corps et leur fonctionnement. Il est grand temps pour les femmes de se connaître. Pour mieux s'aimer. Pour mieux aimer.


Il est grand temps pour les femmes d'accéder à une réelle liberté et libération. Il est grand temps de libérer le féminin.


Plus d'informations

Pour trouver les moniteurs les plus proches de chez soi : RDV sur le site internet de la méthode choisie

Etudes cliniques sur la fiabilité :

« Est-ce efficace? »

https://cyclenaturel.fr/2016/10/01/efficacite-methodes-naturelles/

et factsaboutfertility.org




” L'intériorité est reliée au féminin. Plus les femmes auront relié avec leur féminin, plus elles joueront un rôle prophétique dans notre monde. Je crois que notre monde actuel meurt de n'être qu'extérieur, et de ne faire grandir l'Homme que par l'extérieur. ” - Claire de Saint Lager



Aller plus loin :


- Contraception, libération ? Responsabilité, Humanae Vitae, sainteté.

Un autre article écrit pour le blog.


- Trésors de femme, Cécile Frémont de Williencourt - éditions Mame

Un guide pratique passionnant pour permettre aux femmes (et aux hommes) de mieux connaître le corps féminin et les différentes étapes qu'il traverse, de la puberté à la ménopause. Un livre issu de l’atelier « Trésors de Femme » monté par une sage-femme, Cécile de Williencourt-Frémont. Riche de son expérience professionnelle et des nombreux ateliers qu'elle a animés auprès de femmes et de couples, l'auteur s'appuie sur des données scientifiques et sur le vécu des femmes pour aborder plusieurs sujets :


1. Notre corps, un trésor à découvrir (incluant des notions d'anatomie féminine et masculine)

2. Les richesses du cycle féminin (description des différentes "saisons" du cycle, clés pour les décrypter et conseils pour les vivre positivement)

3. L'aventure du couple (la relation à l'autre, la sexualité et la fertilité : l'aventure de la conception, les méthodes d'observation et les pistes pour stimuler la fertilité)

4. La puissance de la maternité (la grossesse : comment la préparer et la vivre ; la naissance : comment vivre cet événement ; le post-partum : conseils)

5. La sagesse de la ménopause (une étape naturelle, une porte vers l'essentiel)

Illustré par des infographies précises, le texte contient aussi des exercices pratiques pour s'approprier ce nouveau regard sur son corps, et des pistes pour aller plus loin (lectures, annexes).



- Bien vivre le cycle féminin, Gabrielle Vialla - éditions Artège

Ni un cours de biologie, ni un parcours d'éducation sexuelle et affective, ce petit livre vous entraîne, mère, fille, fils, dans le vécu du cycle féminin et sa riche signification dans la vie des femmes. Pour toutes celles qui désirent ne plus renier cette part d'elles-mêmes, encore moins la considérer comme un danger. Pour vivre enfin le cycle comme une richesse et un trésor. Découvrir comment il impacte les émotions, l'énergie, les capacités sportives, intellectuelles, artistiques ou relationnelles.

Pour tous ceux qui comprennent que la beauté intérieure de la femme exige un peu de contemplation. Pour les filles et les garçons à partir de la puberté.



- L'encyclique Humanae Vitae : à trouver ici sur le site du Vatican, sur l'appli IPieta ou encore en librairies religieuses et enfin : une conférence mémorable et excellente du Cardinal Sarah, "Humanae Vitae, voie de sainteté" donnée en août 2018, pour les 50 ans de l'encyclique Humanae Vitae. J'ai partagé le PDF sur mon Drive, voilà le lien.



- Humanae Vitae, une prophétie, Mgr Aupetit - éditions Salvator

Avec son souci pastoral et son expérience d’ancien médecin, Mgr Aupetit refait le point sur un « texte fondateur de notre monde contempo­rain ». « Ce qui est en jeu, c’est la com­préhension de notre vocation qui se manifeste dans un amour plus grand que nous-même, un amour à l’image de Dieu. »



- Confidences Billings à un frère prêtre, Gabrielle et Bertrand Vialla - disponible chez la Procure Témoignage des responsables Billings France, des exemples très concrets de tout ce que cela apporte au couple, à sa maturité. Sous la forme d’une longue lettre à un prêtre, les auteurs livrent spontanément à tout lecteur, désireux de faire connaître et aimer la Régulation naturelle des naissances, leurs découvertes, leurs réflexions « actuelles » ainsi que les convictions profondes qu’ils ont tirées du Magistère de l’Église, et de leur expérience auprès des couples. Ils remercient particulièrement les prêtres, qui ont contribué par leurs échanges à faire écrire Gabrielle.



- Recevoir le féminin, Gabrielle Vialla - disponible chez La Procure

Une méditation dense sur la femme dans la société et dans l’Église, à travers la Parole de Dieu et l’expérience humaine.

– Une lecture des textes bibliques, pour répondre à des problématiques actuelles,

– Le cycle féminin médité en lien avec les mystères du Rosaire,

– L’annonce d’une sexualité qui rime avec intériorité,

– Une maternité et une paternité harmonieuses,

– Un regard sur Marie pour mieux situer la femme dans l’Église.




 
 

Contact

Yellow Flowers and Laptop
 

0615257245

©2018 by Laisse ton empreinte. Proudly created with Wix.com