Laisse ton empreinte

Laisser notre empreinte et prendre soin de notre âme

LAisse ton empreinte.png
 
Rechercher
  • Aude

Le bonheur du mariage

Mis à jour : 20 juin 2019

#témoignage #interview #mariage #amour #enfant #Foi #Victoire #Foucault #Madeleine #bébé2 #famille #laissetonempreinte #fidélité #joie #bonheur #Dieu #marietfemme



• Peux-tu te présenter ?

Je suis Victoire, j’ai 24 ans. J’ai fini mon master 2 en droit en septembre. Je suis mariée à Foucault depuis juillet 2017 et nous avons la joie d’être les jeunes parents de Madeleine. Nous attendons notre deuxième enfant pour juin !




• Quand et comment as-tu rencontré celui qui maintenant ton mari ?

Avec Foucault, on s’est rencontré plutôt très jeunes, nous avions respectivement 16 et 17 ans. Comme quoi, les amours du lycée peuvent perdurer ! On s’est rencontré dans notre ville natale, à Toulouse, par des amis communs. Entre catholiques, on finit par tous se connaître !


• Quand et pourquoi avez-vous commencé à cheminer ensemble ?

Comme on s’est rencontré très jeune, il n’y a pas vraiment eu de déclic. On ne s’est pas dit « on y va, on avance vers le mariage, on s’engage ! ». Comme nous étions amoureux au lycée, nous n’avions pas la même maturité qu’un couple de jeunes plus âgés, déjà étudiants ou professionnels avec plus d’expérience personnelle. Ensemble, nous avons mûri et nous avons avancé, et progressivement nous sommes arrivés vers le mariage. Cela s’est fait au fil du temps, au fil des années. Tout se passait bien entre nous, on s’entendait très bien, on était bien ensemble, on était heureux. On a appris à se connaître au fur et à mesure du temps et on avait envie de passer du temps ensemble et de continuer notre chemin. Petit à petit, nous sommes arrivés au mariage, après 7 ans de relation.


• Comment avez-vous fait / faites-vous pour avoir une relation amoureuse en accord avec votre Foi et le message de l’Eglise ?

Pour moi, il faut comprendre et saisir le message de l’Eglise. On entend souvent « l’Eglise ordonne ça », « l’Eglise ne veut pas que », « l’Eglise interdit ». Je ne pense pas que l’Eglise nous interdit, nous commande certaines choses. Je pense que l’Eglise propose plus qu’elle n’interdit. C’est à nous, en tant que chrétien libre de voir si l’on veut suivre ce message. Mais si on se dit catholique et si on l’est vraiment, ce que l’Eglise propose nous aide à plus nous rapprocher de Dieu et plus l’aimer. Donc suivre le message de l’Eglise est nécessaire pour suivre le Christ.


Pour comprendre le message de l’Eglise, il faut être bien formé. Et Foucault et moi avions de bons outils pour cela. On avait le scoutisme, qui nous a beaucoup apporté. Cela nous a aidés à compléter notre formation humaine et spirituelle. Tous les deux, nous avions reçu une solide formation chrétienne, humaine et spirituelle. J’ai aussi assisté à pas mal de conférences. L'accompagnement spirituel nous a chacun beaucoup aidé aussi.


Pour suivre le message de l’Eglise, il est indispensable d’être formé, de cherche à comprendre le pourquoi des choses. «Pourquoi je ne vivrai pas avec lui avant le mariage ?», « Pourquoi je n’utiliserai pas les moyens de contraception ? » C’est nécessaire de comprendre tout cela, et après, tout est clair et logique. On trouve cela très beau et on le fait pour l’amour du Seigneur et pas pour s’imposer absolument des règles.


Foucault et moi avons eu beaucoup de chance car nous avons été élevés dans des familles profondément catholiques et cela a aidé pour notre formation et nos choix. Nous avons aussi eu la chance d’avoir des amis prêtres, des amis et des familles prêts à nous soutenir dans notre entourage. J’ai pu aussi beaucoup discuté d’amour et de mariage avec ma mère et mes frères et sœurs, cela m’a beaucoup aidée et encouragée !


Tout n’a pas été parfait et tout n’a pas été rose, la vie amoureuse est passionnante mais toujours simple, notamment par rapport à tout ce qui est relatif à la pureté. Cette vertu nous tient à cœur. Parfois, il peut arriver que des gestes aillent un peu trop loin, mais pour moi, il ne faut dramatiser cela et en avoir peur : cela peut arriver à tous les fiancés du monde ! L’important est de se ressaisir, de demander pardon si besoin à son fiancé et à Dieu. Et puis on continue ensemble, en essayant de faire toujours mieux et d’être toujours plus purs et surtout, en prenant tous les moyens pour ne pas se remettre dans des situations qui peuvent être compliquées à gérer.


@CitronMarin

• Quand as-tu pensé que tu étais appelée au mariage, que c’était ta vocation ?

Comme cela fait longtemps que je connais Foucault, j’ai su petit à petit que j’étais appelée au mariage. Comme je me sentais bien avec lui, j’ai su petit à petit que c’était l’homme de ma vie et mon chemin de sainteté. Je n’ai jamais eu envie de « chercher ailleurs », de « tester » beaucoup de personnes, pour moi, ce n’était pas la peine pour me décider et pour choisir un mari. J’avais fait ce choix, j’avais choisi Foucault. Choisir c’est renoncer c’est sûr, et en choisissant un homme, je refusais tous les autres. Pour moi, c’était Foucault et j’en étais comblée et trouvait ça génial !


• Quand vous êtes-vous fiancés ?

On s’est fiancé en décembre 2015, donc un an et demi avant notre mariage. Ça, je ne sais pas si je le conseillerai à tout le monde ! Ce temps a été long ! Comme cela faisait déjà longtemps qu’on se connaissait, on a eu besoin d’officialiser notre relation pour être de « vrais fiancés » et pour officialiser notre place dans la famille de l’autre. J’ai trouvé le temps long car il fallait encore attendre avant de s’engager totalement ! Si vous vous connaissez depuis longtemps et que vous pouvez bientôt vous marier, n’attendez pas aussi longtemps. Dans certaines situations, six mois peuvent largement suffirent ! Nous, nous avons attendu si longtemps parce qu’on était bien jeunes au début ! Puis, il fallait attendre que Foucault et moi finissions nos études, sinon cela aurait été compliqué pour nous. Nous pensons qu’être dépendant de ses parents peut être un handicap pour vraiment démarrer une nouvelle vie à deux. Au moins, en attendant que l’un travaille et gagne sa vie, on ne doit rien à personne et on peut réellement se lancer à deux !


• Comment vous êtes-vous décidés pour le mariage ?

On était sûr l’un et l’autre, donc on s’est décidé très naturellement. Nous n’avons pas fait de retraite de discernement, car pour nous, les choses étaient évidentes, nous n’avions pas besoin de plus de réflexion ! En discutant chacun avec ceux qui nous accompagnaient spirituellement et humainement, avec nos amis et notre famille, on était encore plus sûr de notre choix. Donc on s’est dit, c’est bon, on y va !


• Comment vous êtes-vous préparés au mariage ?

C’est un prêtre qui nous a préparés au mariage. On a eu environ une rencontre par mois pendant un an avant le grand jour ! Il prenait tout ce qui concerne le mariage dans le Catéchisme de l’Eglise catholique et il nous détaillait et expliquait tout ça ! J’ai beaucoup aimé notre préparation au mariage avec ce prêtre. Pour compléter cette préparation, nous étions chacun accompagné personnellement spirituellement. Nous avons aussi lu plusieurs livres et avons parlé ensemble : "Le temps des fiançailles" du Père Quilici, "Avant le mariage" du Père Louis et "Aimer en actes et en vérité" d'Alphonse d'Heilly. Le tout fait que nous avons quand même eu une bonne préparation, assez conséquente !


@CitronMarin

• Quand vous êtes-vous mariés ?

Dès que Foucault a terminé ses études, on s’est marié ! J’avais 22 ans et lui, 23. C’était en juillet 2017, il y a un an et demi.


• Que pourrais-tu dire à propos de votre première année de mariage ?

Et bien cela s’est super bien passé ! On trouve ça merveilleux d’être enfin mariés et enfin tout le temps ensemble. On a vécu le mariage comme une grande « libération » : ça y est, on est enfin ensemble, on se prend plus la tête à réfléchir à quand est-ce qu’on va se revoir, où et comment… On est dans la même maison, on fait nos activités ensemble. C’est vraiment génial ! On a aussi eu la joie et la chance d’avoir notre petite Madeleine lors de notre première année de mariage et ce n’est pas fini. Donc pas de routine possible.


J’ai trouvé quand même quelque chose de difficile : les deux premiers mois. On doit s’habituer, tout mettre en place. On découvre vraiment l’autre, qu’on croyait connaître, mais en fait, ce n’est pas du tout le cas ! L’autre se dévoile complètement et nous aussi on dévoile à l’autre. On met tout en place, pour chacun soit bien et heureux, sans s’imposer tout un tas de règles contraignantes. On a eu quelques tensions au début, mais je pense que c’est normal et bien d’en avoir. Et après ce temps d’adaptation passé, « ça roule » ! Même si les disputes sont toujours existantes, ça fait partie de la vie de couple, se prendre la tête sur certains sujets ensemble. Le plus important, c’est vraiment de PAR-LER !!! Dire à l’autre ce qui nous énerve, pourquoi on râle, ce qui nous agace. Mettre des mots sur nos contrariétés et énervements permet d’avancer et de régler les problèmes, c’est super important !


• Une phrase pour les fiancés et ceux qui pensent au mariage ?

Allez-y, lancez-vous, vous ne serez pas déçus !


• Ta citation préférée ?

J’ai envie de citer ma grand-mère !!! Elle a vécu pendant plus de 60 ans de mariage avec mon grand-père. Un jour, nous lui avons dit « oulala, 60 ans ? Comment avez-vous fait ? ». Et elle nous a répondu « beaucoup, beaucoup de patience ! ». On y pense très souvent avec mes sœurs et on trouve cela très vrai. Il en faut de la patience ! Et autant pour le mari que pour la femme. Il faut accepter beaucoup de choses, renoncer à beaucoup de choses. Et c’est ça qui est génial. Fini l’égoïsme ! Il faut faire plaisir à l’autre tout le temps, cela demande des sacrifices et renoncements, c’est sûr. Et c’est parfois difficile, mais on n’est jamais déçus !


@CitronMarin

• Une phrase pour la fin ?

Vive le mariage, vive l’amour et vive les enfants ! Pour ceux qui hésitent, demandez-vous si vous voulez passer le reste de votre vie avec cette personne. Et si la réponse est oui, alors n’attendez plus, mariez-vous et vous serez super heureux !









Merci Victoire !!!

 
 

Contact

Yellow Flowers and Laptop
 

0615257245

©2018 by Laisse ton empreinte. Proudly created with Wix.com